L’éducation des adultes à la croisée des chemins

L’ICÉA a mené à l’automne 2015 une enquête sur les impacts des réductions du financement public dédié à l’éducation des adultes. Cet article propose une analyse de l’état de fragilisation de 42 organisations touchées par ces réductions. On y dresse un profil des organisations qui apparaissent les plus fragilisées à la lumière des résultats de cette enquête. On y identifie également des avenues de recherche susceptibles de nous aider à mieux comprendre la situation des organisations touchées.

Continue reading »

L’éducation des adultes en transition

Cet article fait valoir l’idée que l’éducation des adultes vit une période de transition. On y souligne l’importance de tenir compte des nouveaux développements dans le domaine de l’apprentissage des adultes et de relever les défis éducatifs liés à une société fortement basée sur la connaissance. En conclusion, cet article propose un questionnement sur les effets des tendances émergentes en matière d’apprentissage des adultes quant à l’offre et aux politiques d’éducation actuelles.

Continue reading »

Agenda post-2015 : les défis du droit d’apprendre

Une grande consultation se déroule sur la scène internationale afin de définir le Programme de développement pour l’après-2015. Cependant, dans les débats soulevés par cette consultation, l’éducation des adultes peine à se voir reconnaître une place parmi les priorités. Cet article aborde la question du difficile passage d’une rhétorique favorable à l’éducation des adultes à des progrès éducatifs significatifs pour ces mêmes adultes.

Continue reading »

Lire pour apprendre, comprendre et agir

Les résultats du Programme pour l’évaluation internationale des compétences des adultes (PEICA) a ramené à l’avant-scène la notion de littératie. Ces résultats présentent un portrait des compétences des adultes liées à l’utilisation de l’écrit. Cependant, il ne faut pas les interpréter de manière trop simpliste. Cet article cherche à contrer les discours négatifs qui dramatisent, dévalorisent ou banalisent les mesures de la capacité des adultes à utiliser l’écrit. On y propose des bases d’interprétation des mesures de la littératie qui se veulent représentatives de la réalité des adultes.

Continue reading »